Master franco-allemand de science politique - Parcours sciences sociales et culturelles/soziokulturelle Studien

Le parcours Sciences sociales et culturelles est un master bilingue. Il s’agit d’un programme d’études à orientation internationale de l’Université européenne Viadrina à Francfort (Oder) dans le Grand Berlin et de l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Il combine les approches des sciences culturelles et politiques pour analyser de manière critique les problèmes de pouvoir, de gouvernance, de légitimité et d’exclusion. Le programme, qui se termine par un double diplôme, aborde les grands thèmes politico-culturels du XXIe siècle : migration, ethnicité et discriminations, connaissances et société, cultures urbaines, genre, politique et métiers culturels, mondialisation, environnement et risques globaux. Il se focalise de manière critique sur les pratiques culturelles et les représentations sociales, en soulignant leur dimension politique et la manière dont elles s’articulent avec les différents rapports sociaux qui structure nos sociétés (classe, sexe, race, etc.). Le programme s’inscrit dans une perspective globale et couple théories critiques et recherche empirique.

Un cursus intégré des deux universités offre aux étudiant.e.s un aperçu de deux domaines linguistiques, culturels et scientifiques différents. Ils/elles profitent des avantages de deux systèmes d’enseignement supérieur combinés à un enseignement universitaire cohérent. Les axes thématiques et les points forts scientifiques des deux universités se complètent et permettent aux étudiant.e.s de se doter d’un profil éducatif spécifique.

Découvrir l’équipe enseignante

Découvrir les débouchés professionnels

Découvrir les conditions d’accès

Télécharger la brochure de présentation avec le détail des enseignements

L’équipe 

L’équipe pédagogique du côté allemand se compose d’enseignant.e.s-chercheur.e.s de l’Université Viadrina et plus particulièrement de la faculté des études culturelles. Ici sont regroupés les lettres, la linguistique, les sciences sociales comparatives et l’histoire culturelle.

Du côté français, sont sont les enseignant.e.s-chercheur.e.s du département de science politique de l’Université Paris 8 ainsi que les chercheur.e.s du CNRS, principalement membres du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA) et du Laboratoire d’études sur le genre et les sexualités (LEGS) qui assurent les enseignements. De plus peuvent intervenir des professionnel.le.s de la lutte contre les discriminations, de l’international et du domaine de la culture dans les différents cours à choix.

Et après ?

Le double diplôme qualifie et prépare aux métiers dans les domaines suivants : conseil politique / international, étude de marché, politique culturelle / médiation culturelle, planification urbaine et régionale, coopération internationale et décentralisée, gestion des conflits / maintien de la paix, journalisme international / médias, etc. Il ouvre sur des postes diversifiés dans des domaines d’emploi en développement ou émergents en lien avec les conséquences politiques, sociales, culturelles, écologiques et économiques de l’intensification des échanges et circulations à l’échelle mondiale, prenant en compte l’impact complexe de ces phénomènes aux niveaux locaux, régionaux, nationaux et transnationaux. Les types de poste sur lesquels la formation débouche peuvent s’inscrire dans une large gamme d’institutions, aussi bien privées que publiques allant des instances administratives et gouvernementales (administrations, collectivités territoriales, etc.) aux organismes parapublics (musées, bibliothèques, maisons d’édition, etc.), organisations non-gouvernementales, associations et entreprises. Le secteur franco-allemand et européen est également un important domaine d’emploi.

Le programme d’études prévoit un stage obligatoire de deux mois (qui peut être prolongé à trois mois), qui peut être orienté vers des travaux pratiques professionnels ou une pratique scientifique. Les deux universités partenaires ont un service spécialisé qui aide les étudiant.e.s à trouver un stage et a des contacts avec les institutions pertinentes où les stages peuvent être effectués. 

L’enseignement est également lié à la recherche, à travers plusieurs enseignements spécialisés (méthodes de la recherche, tutorat pour la préparation du mémoire, etc.) qui offrent aux étudiant.e.s une initiation à la recherche.

Proposant une solide formation à la recherche, le master prépare aussi à la poursuite d’études en doctorat, que ce soit en Allemagne ou en France. Du côté allemand, différents possibilité de financements de thèse existent comme des postes d’assistant.e, des bourses de thèse d’une université ou d’une fondation, etc. Du côté français, la poursuite d’études en doctorat s’effectue au sein des laboratoire et écoles doctorales associées, où quelques financement de thèse sont ouverts chaque année. Se rajoutent un certain nombre d’institutions franco-allemande comme le Centre Marc Bloch de Berlin, l’Institut Historique Allemand à Paris, le Centre Allemand d’Histoire de l’art à Paris ou l’Université Franco-Allemande qui proposent des financement de thèse.

Conditions d’accès

Le parcours Sciences sociales et culturelles offre 10 places en M1.

Conditions d’accès : posséder une licence de science politique ou de sciences sociales et humaines ; ou des études, une expérience professionnelle ou personnelle permettant la validation des acquis de l’expérience. De plus, une maîtrise de la langue allemande (au minimum au niveau B2) est requise. Le passage en M2 est automatique pour les étudiant.e.s ayant réussi leur M1.

Vous trouverez les détails sur les modalités de candidature ici.